Galerie

COLLECTION « YKPAÏHA »

L’UE et ses partenaires internationaux condamnent unanimement l’agression de Poutine contre l’Ukraine. Nous apporterons notre soutien à ceux qui cherchent un refuge et nous aiderons ceux qui cherchent à rentrer chez eux en toute sécurité. L’UE continuera d’offrir une aide politique, financière et humanitaire forte à l’Ukraine et d’imposer des sanctions très dures à la Russie et aux complices de la guerre.

COLLECTION « COULEUR »

La couleur est la perception visuelle de la répartition spectrale de la lumière visible. Cette sensation prend son origine dans la stimulation de cellules nerveuses spécialisées nommées cônes et situées sur la rétine.
La couleur peut se décrire dans une approche artistique, qui recherche des indications capables de guider les praticiens dans leur perception de la couleur et de l’emploi des pigments pour reproduire ou évoquer la sensation de couleur ; dans une approche chimique, qui établit et classe des répertoires de pigments ; dans une approche physique, par l’analyse spectrale ; dans une approche physiologique, qui relie la perception au système visuel ; dans une approche psychophysique, débouchant sur la colorimétrie et sur la décomposition en composantes permettant une synthèse des couleurs. La philosophie tente, depuis l’Antiquité grecque, de relier les notions de la couleur.
La couleur permet de coder une information. Un nombre réduit de nuances évite l’ambiguïté. L’usage des drapeaux a fait qu’à la mer et ailleurs, les couleurs désignent par métonymie le pavillon maritime national, comme en milieu urbain celui des livrées et uniformes colorés peuvent faire appeler couleurs les vêtements ou accessoires caractéristiques d’un club ou groupe.
Les associations mentales des couleurs leur donnent une symbolique, qui peut varier quelque peu selon les cultures et les individus.

COLLECTION « ROUILLE »

Remy Donadieu disait : « La photographie embellit la misère en l’habillant de lumière ». Pour ma part avec cette première série de photographies, je souhaite magnifier la matière. En photographiant des objets abimés, usés, fissurés, rouillés, … J’aimerais faire passer une émotion, faire ressortir la beauté toujours présente dans ces éléments ou sur ces surfaces et ce malgré leur transformation par les intempéries et le temps.

COLLECTION « NOIR ET BLANC »

La couleur peut-être une forme de distraction.

Il est plus facile de se concentrer sur les contrastes, la composition, les formes, la lumière et les ombres en noir et blanc.

Supprimer les couleurs, c’est supprimer des éléments qui nous rapproche de la réalité (ou du moins de la perception que nous nous faisons de la réalité).  Le noir et blanc nous en éloigne. La photographie devient alors une interprétation du réel. Et qu’est-ce que l’art sinon une représentation personnelle du monde?

Le noir et blanc va à l’essentiel

Un photographe raconte une histoire. Une photographie guide le regard du lecteur. Traiter une photo en noir et blanc permet de diriger beaucoup plus facilement ce regard vers ce qui compte.

Naturellement, l’œil navigue sur une image en fonction de :

  • La luminance – c’est-à-dire les hautes lumières et les éléments brillants qui attirent l’œil
  • Le ton – les couleurs chaudes (rouge, orange…) attirent également l’œil, plus que les couleurs froides (bleu, vert…)
  • La saturation – Les couleurs saturées attirent aussi le regard, plus que les couleurs pastels.

Lorsque l’œil se pose sur une image, votre cerveau choisit de le faire voyager selon ces trois critères (pour être tout à fait complet, les éléments graphiques jouent également un rôle). Sur ces éléments, vous n’avez que la luminance à gérer pour orienter le regard du lecteur si vous faites du noir et blanc. Simplicité.

Hommage à Pierre Soulage.

« l’outrenoir » signifie que la couleur noir n’est qu’un support sur lequel se pose le regard pour mieux atteindre « le champ mental » que l’artiste vise à ouvrir au maximum.

Publicité
%d blogueurs aiment cette page :